Le Kobudo est l'art des Armes Anciennes.
Le
Kobudo d'Okinawa est né de l'utilisation par les paysans de certains outils agraires dont l'usage fut détourné afin de se défendre contre les envahisseurs armés. En effet, la plus grande partie de la population okinawaïenne étant constituée de paysans ou de pêcheurs, celle-ci utilisa les moyens qu'elle avait alors pour se défendre, à savoir les objets de leur vie quotidienne, outils agricoles ou domestiques.

Pasted Graphic


Les armes de
Kobudo sont le  (bâton long), le Tanbo (bâton court, origine coréenne), le Nunchaku, les Tonfa (bâton à poignée latérale), les Saï (tridents), les Kama (faucilles), l’Eku (rame de pêcheur), etc..
Pasted Graphic 1

Le
Kobudo est un système complet et varié, que tout le monde peut pratiquer, que l'on soit déjà adepte d'un art martial à mains nues ou pas. La pratique de cet art apporte une grande rigueur dans l'exécution des mouvements, et permet de développer sa concentration ainsi qu'une perception très aiguisée des réactions du partenaire. Il est donc un remarquable complément pour les adeptes du Karaté, d'autant que les postures et déplacements y sont très similaires.

Pasted Graphic 2

Le
Kobudo n'est pas un sport, mais bien un art martial qui exige concentration et vigilance afin d'éviter tout risque de blessure. Pratiqué avec respect et rigueur, il ne comporte aucun caractère de violence et les accidents sont extrêmement rares.

Pasted Graphic